Où investir à Sainte-Maxime ?

Choisissez une ville où investir

Les informations clés

Population de retraités

Station balnéaire familiale

Forte économie locale

Forte attractivité touristique

Ville la plus importante du Golfe de Saint-Tropez, elle compte une majorité de personnes retraités avec cependant une hausse de sa population active

Station balnéaire familiale, Sainte-Maxime joue sur sa proximité avec Saint-Tropez, le climat de la région et la beauté du littoral méditerranéen

Outre le tourisme, l'économie de la commune repose sur la production de l'huile d'olive de Provence AOC, des Côtes de Provence ou du miel de Provence

Grâce à son attrait touristique international et son caractère haut de gamme, Sainte-Maxime offre de belles opportunités d'investissement immobilier

La ville

La ville

Sainte-Maxime est une commune située dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, dans le département du Var. Elle est la plus grande du Golfe de Saint-Tropez et fait partie de l’arrondissement de Draguignan. On compte ses habitants, les Maximois, au nombre de 14 448. Depuis le début du XXe siècle, la ville se spécialise dans le tourisme. Décorée de plusieurs prix tels que le « pavillon bleu », son pari de devenir une station balnéaire familiale orientée service est réussi. Son climat méditerranéen est évidemment une des raisons principales de son attrait, mais sa proximité avec Saint-Tropez joue également un rôle dans sa notoriété.

L’intérêt principal d’un investissement immobilier à Sainte-Maxime est sans aucun doute dans l'acquisition d'une résidence secondaire. En effet, d’après l’INSEE, plus de la moitié des logements est destinée à ce but. Comme la plupart des villes du Sud-Est, la population de la ville est majoritairement composée de personnes de plus 60 ans. Grâce à son statut de station balnéaire, la population connaît chaque année de fortes fluctuations. En période estivale, la population peut gonfler de presque 50 %, remplissant les maisons secondaires de la ville. C’est pour cela que la ville se concentre notamment sur le secteur touristique et les services en général.

Pour ce qui est des transports, Sainte-Maxime utilise son propre réseau nommé SimpliCité. Composé exclusivement de bus, il relie sa gare au reste de la ville. Pour rejoindre les grands axes français et se déplacer en TGV, il faut en revanche rejoindre Saint-Raphaël Valescure, à 30 minutes de voiture. Comme dans presque toutes les autres villes de la région, les Maximois utilisent majoritairement leur véhicule pour se déplacer.

Depuis 2020, Vincent Morisse est le maire de la ville. Il fait partie du parti Divers Droite. 

Typologie des habitants et des logements

La moyenne d’âge des habitants est de 50 ans. Le revenu médian annuel par ménage est de 28 446 €, soit près de 6 000 € de plus que la moyenne nationale qui se situe à 22 500 €. Le taux de chômage est de 18,4 %. 

Il y a 16 570 logements répartis de la manière suivante: 41,3 % de résidences principales, 56,1 % de résidences secondaires, 2,6 % de logements vacants et 2,4 % de logements sociaux. 41 % des habitants sont locataires de leur résidence principale et 53,5 % en sont propriétaires. Si vous souhaitez faire de l’investissement locatif, il vaut mieux le faire en tant que location saisonnière, notamment durant la période estivale.

Le standing de la ville et son caractère balnéaire imposent en revanche des prix plus importants que ceux de Fréjus, la ville voisine. Bien entendu, l’argument de vente principal reste l’incontournable vue sur la mer, qui permet de gonfler les prix des biens.En résumé, Sainte-Maxime est une ville touristique prisée qui s’adresse à une clientèle aisée, sans atteindre les prix exorbitants de Saint-Tropez. Son caractère familial en fait une station balnéaire attractive avec peu de projets neufs, octroyant une bonne marge de manœuvre aux promoteurs et investisseurs immobiliers.

L'analyse

Le prix moyen par mètre carré, pour un appartement, est de 4 932 €. Ce prix varie entre une fourchette de prix basse estimée à 3 092 € et une fourchette de prix haute estimée à 7 608 €. Pour une maison, il faudra compter, en moyenne, 7 010 € par mètre carré. Ce prix oscille entre 4 395 € et 10 814 €.

Quartier Centre-Ville

Le centre-ville est évidemment un lieu prisé des investisseurs immobiliers, la proximité de la plage et des commodités étant un luxe non négligeable. Pour ce qui est des quartiers à proprement parler, le Sémaphore et la Croisette sont les plus demandés. Du fait de son attrait international et de son caractère haut de gamme, l’immobilier continue à avoir des prix intéressants. 

74,2 % des logements sont des appartements et 25,8 % sont des maisons. 51,7 % d’entre eux sont des résidences secondaires alors que 48,3 % sont des résidences principales.

Par exemple, si vous souhaitez investir dans un bien immobilier se situant rue de Verdun, le prix moyen par mètre carré, pour un appartement, est de 5 290 €. Il pourra varier entre 3 967 € et 7 935 €. Pour une maison, il faudra compter, en moyenne, 6 133 € par mètre carré. Ce prix oscille entre 4 599 € et 9 199 €. 

Quartier La Nartelle

Ce quartier totalise 1 034 habitants. 73,5 % d’entre eux sont propriétaires et 26,5 % sont locataires. Concernant les logements, ils sont répartis de la manière suivante: il y a 61,5 % de maisons et 38,5 % d’appartements. 67,4 % des logements sont des résidences secondaires et 32,6 % sont des résidences principales.

Par exemple, si vous souhaitez investir dans un bien immobilier situé chemin de la Nartelle, le prix moyen par mètre carré, pour un appartement, est de 5 644 €. Ce prix varie entre 4 233 € et 8 466 €. Pour une maison, il faudra compter, en moyenne, 7 593 € par mètre carré. Ce prix oscille entre 5 695 € et 11 390 €.

L’analyse Homunity Homunity prend à coeur l’étude de chacune des villes dynamiques en France, et ainsi trouver les quartiers les plus pertinents où investir. Il s’agit à chaque fois de notre analyse, et nous serons ravis d’échanger avec vous si notre point de vue diverge du vôtre.