Dans quoi investir ?

Quels sont les différents types de placement ?


Le nombre de produits et de biens existants dans lesquels il est maintenant possible d'investir est impressionnant, et on est parfois perdu face à ces nombreuses opportunités / possibilités. Tout dépend de votre projet, de votre financement et de l'horizon de votre projet.

1
L'immobilier

L'immobilier

« L'investissement préféré des Français se découple sous plusieurs formes. Que ce soit de l'investissement locatif, l'achat d'un bien pour le revendre après travaux, l'achat d'un parking pour le louer, un investissement dans un hôtel, dans des résidences services ou encore senior, l'immobilier regorge d'offres ayant chacune leur particularité, et parfois leur spécificité cachée… »

En savoir plus
2
Les SCPI

Les SCPI

« C'est une des formes sous laquelle l'investissement immobilier existe mais qui jouit d'un tel succès qu'il convient de le mettre à part. Investissement de moyen terme, entre 8 et 15 ans, affichant un rendements avant impôts compris entre 4 et 5,5 %, il permet donc d'être propriétaire de part de locaux d'entreprise, de bureaux, d'entrepôts et de locaux commerciaux dès 5 000 € en moyenne… »

En savoir plus
3
Pinel

Pinel

« L’investissement en immobilier via la loi Pinel offre des avantages fiscaux attractifs et permet de capitaliser dans le temps avec un bon ratio rendement-risque. Toutefois comme tout investissement immobilier il nécessite de la préparation et de l’optimisation pour éviter que votre investissement tourne au cauchemar… »

En savoir plus
4
Malraux

Malraux

« Réaliser un investissement locatif en loi Malraux était réservé, il y a peu, aux personnes disposant de revenus élevés et fortement imposés. Cette opération de défiscalisation revient à acheter un bien immobilier de caractère à rénover, et une quote-part du montant des travaux de restauration est déduite des impôts. En contrepartie l’investisseur s’engage à louer le bien durant une période de neuf ans… »

En savoir plus
5
Assurance Vie

Assurance Vie

« Placement privilégié des Français, l’assurance-vie présente de nombreux intérêts : accessible dès une centaine d’euros, placement polyvalent, enveloppe fiscale attractive… Nous revenons dans ce focus sur comment investir en assurance vie… »

En savoir plus
6
PEA

PEA

« De prime abord investir dans un Plan Epargne en Actions peut impressionner du fait que le sous-jacent soit des actions mais cette enveloppe fiscale vous permet de vous constituer un capital diversifié en actions sur le long terme… »

En savoir plus
7
Les sociétés

Les sociétés

La prise de participation au capital d'une société à fort potentiel de croissance et bénéficier soit de dividendes annuels soit d'une plus-value quelques années plus tard à la revente des parts possédées. Cet investissement ou « capital-risque » peut être entrepris autant par une personne physique que morale (et placer ainsi une partie de la trésorerie). Le montant moyen de l'investissement se situe entre 10 000 € et 50 000 €. Le PEA (Plan Epargne Action) est un autre moyen d'investir dans des sociétés avec un compte titre d'autant que les dividendes ou les plus-values obtenus sur celui-ci sont faiblement imposés. La durée d'un placement sur PEA est d'au moins 8 ans et le montant maximum est de 150 000 € ce qui en fait un placement assez limité. Le rendement moyen se situe aux alentours de 2,5 % avant impôts. Enfin, le crowdlending permet aux particuliers de prêter de l'argent aux PTE (dont start-up) et PME en besoin de financement. L'investissement est de courte durée, entre un an ou deux, et le rendement peut-être élevé (>10 %) encore faut-il que la start-up ou PME ne fasse pas faillite : c'est en effet un investissement risqué.

Et le reste...


Les investissements traités ici s'adressent à ceux qui souhaitent diversifier leurs placements et bénéficier de réduction ou d'exonération fiscale notamment sur l'impôt sur la fortune. Acheter de l'or, investir dans un container, investir dans une forêt ou dans des vignobles permet d'éviter l'impôt sur la fortune ou sur les plus-values réalisées au bout d'une certaine période de 12 à 30 mois. Pour chaque cas, il convient de s'adresser à un intermédiaire-organisme spécialiste de ce type de placements.

Reste le crowdfunding immobilier avec Homunity qui permet d'investir dans le financement de programmes immobiliers, sur une période de 12 ou 30 mois et qui offre des rendements avantimpôts compris entre 7 à 10 %*.

S'inscrire