L'investissement participatif

L'investissement participatif, qu'est-ce que c'est ?

Investissement participatif

D'un point de vue purement théorique nous pouvons définir simplement les deux termes afin d'avoir la définition la plus précise de ce qu'est l'investissement participatif :

  • Investir : fait qui consiste à l'acquisition de biens durables dans le but d'en retirer des revenus ou des profits.
  • Participatif : fait impliquant la participation d'une ou plusieurs personnes.

L'investissement participatif est ainsi le fait de regrouper des acteurs ayant une volonté commune d'investir dans un projet donné. De nos jours, ces acteurs se réunissent généralement sur une plateforme web qui favorise la mise en relation des différents individus afin d'éviter tout friction dans le processus d'investissement. Il existe ainsi différents types d'investissements participatifs que nous verrons ci-dessous :

L'investissement participatif dans l'immobilier

Investissement participatif immobilier

Ce concept déjà répandu aux Etats-Unis ainsi qu'au Royaume-Uni, se développe depuis maintenant quelques années en France.

Il propose à des particuliers de se grouper pour investir dans le monde de l'immobilier. Le but de cet investissement et d'obtenir un retour sur investissement court terme, tout en participant à des projets immobiliers très concrets. Les rendements sont généralement attractifs, allant de 8% jusqu'à 10, et parfois même plus. Dans ce type de placement vous participez au financement des promoteurs immobiliers, sans toutefois remplacer le rôle d'une banque. Vous apportez cette partie de quasi fonds propres que va justement exiger un acteur bancaire afin d'octroyer un prêt.

Ainsi, en se groupant avec plusieurs particuliers, vous pouvez désormais contribuer au développement d'un promoteur, et participer à la création de nouveaux logements, de bureaux, etc…

L'investissement participatif dans une société

Investissement participatif société

Il est bien connu de tous que certaines sociétés ont besoin de capitaux extérieurs pour se développer. Pour cela, des entrepreneurs font appel à des investisseurs privés (leur entourage par exemple) ou bien des fonds d'investissements, ou encore ont recours au financement participatif.

Dans ce type d'investissement participatif, vous allez investir dans une société donnée, et ainsi devenir actionnaire de celle-ci. Vous rentrez au capital, et contribuez à son développement. Ce modèle est généralement utilisé pour des startups innovantes, chacun des investisseurs étant à la recherche de la perle rare. La plateforme web mettant en ligne ces projets a pour but de sélectionner les entreprises qu'elle propose à l'investissement, pour ne garder que les meilleurs. Cet investissement est certes risqué, mais il contribue au développement économique et permet à l'investisseur de vivre une vraie aventure entrepreneuriale.

L'investissement participatif dans des vignobles

Investissement participatif vignobles

De nouvelles sociétés du web se sont lancées sur ce créneau en permettant à des particuliers de faire de l'investissement participatif dans des vignobles. Le concept est assez simple : la plateforme soutient le développement des vignerons en créant des vignobles en copropriété. Cela permet de réaliser un rêve que possède un certain nombre de français : devenir propriétaire de quelques mètres carrés de vigne.

Cet investissement participatif contrairement aux deux cités ci-dessus n'est pas réglementé, mais permet cependant de réunir des associés qui partagent les valeurs du plaisir et de la convivialité autour du terroir français.

Vous devenez ici copropriétaire, à travers une SCI ou bien un GFA. L'acquisition des parts se réalise devant notaire qui vous établira un titre de propriété. Les terres que vous allez détenir avec d'autres investisseurs vont être loués à un vigneron à travers un bail, ce qui permettra d'obtenir un loyer et ainsi vous procurer un rendement.

Quel investissement participatif privilégier ?

Comment

Les trois types d'investissement participatif que nous avons vu ci-dessus sont bien différents. Il est important à chaque fois de bien comprendre les avantages comme les inconvénients. Et comme pour tout investissement, on ne le dira jamais assez, il est important de les diversifier afin de lisser son risque au maximum. Le retour sur investissement dans une start-up possède des statistiques plutôt faibles, même si les gains peuvent être importants. Ici, il faut privilégier la satisfaction de détenir un pourcentage d'une société que l'on aime, plutôt qu'un retour sur investissement certain.

Pour ce qui est de la vigne, l'attachement au terroir est souvent omniprésent, le rendement est là, même s'il ne s'agit pas des plus dynamiques. L'avantage de l'investissement immobilier sont les rendements que l'on peut dégager : entre 8 et 10% selon les projets, ce qui en fait des placements particulièrement intéressants. Reste à faire attention à la qualité du projet, ainsi que celle du promoteur.