Où investir à Cannes ?

Choisissez une ville où investir

Les informations clés

Capitale mondiale du cinéma

L'une des plus grandes destinations mondiales du tourisme de loisirs

Bassin d'emploi très dynamique

Climat exceptionnel

Chaque année, la ville accueille le célèbre festival de Cannes

Cannes accueille près de 2 millions de visiteurs par an

Tourisme, commerce et aéronautique, les emplois ne manquent pas dans la ville

Plus de 300 jours de soleil par an

La ville

Connue pour son célèbre festival de cinéma, Cannes apparaît comme un haut lieu de villégiature de la Côte d’Azur et une ville phare de la région PACA. Mais outre sa station balnéaire, la ville de Cannes présente de nombreux pôles de développement qui en font à la fois une cité agréable à vivre et une zone pertinente où investir.

Avec près de 75 000 habitants, Cannes figure aujourd’hui en deuxième place des villes les plus peuplées des Alpes Maritimes. La ville a fortement investi dans les services de transport, ce qui lui permet de consolider le dynamisme de la communauté d’agglomération cannoise. Que ce soit par les lignes de TGV ou de TER, la commune présente l’atout d’un excellent réseau ferré complété par une trentaine de lignes de bus et les gares routières qui les accompagnent. De plus, outre son aéroport de tourisme, la ville de Cannes est directement reliée à l’aéroport de Nice-Côte d’Azur situé à moins de 20km.

En période estivale, le tourisme fait tripler la population cannoise. Le reste de l’année, la vie communale y est également très dynamique grâce aux très nombreux commerces et services dont la ville est dotée, mais aussi par la succession d’événements conséquents qui s’y organisent tels que le marché international de l’immobilier et d’autres congrès internationaux. Cannes attire ainsi toute l’année des investisseurs et des commerciaux qui sollicitent les locations immobilières de la ville.

Depuis 2020, David Lisnard est le maire de la ville. Il fait partie du parti Nouvelle Énergie depuis 2013. 

Le marché immobilier cannois demeure un marché très particulier. En effet, si les résidences secondaires recouvrent plus de 40 % du parc immobilier, la tension locative reste élevée sur l’ensemble de la commune. On observe toutefois un début d’inflation des prix de l’immobilier puisqu’ils ont augmenté de 8,1 % par rapport à l’année dernière et de 17,3 % sur les cinq dernières années. La ville totalise 71 546 logements, dont 53,4 % de résidences principales, 4,1 % de logements vacants et 7,9 % de logements sociaux. 46,1 % des habitants sont propriétaires de leur résidence principale et 49,9 % en sont locataires. Le type de bien que l’on retrouve le plus est un logement de type trois-pièces. 

Le prix moyen par mètre carré, pour un appartement, est de 5 383 €. Cependant, ce prix varie entre une fourchette de prix basse estimée à 3 405 € et une fourchette de prix haute estimée à 8 258 €. Pour une maison, il faudra compter, en moyenne, 6 428 € par mètre carré. Ce prix varie entre 4 073 € et 9 881 €. Au niveau de la rentabilité locative, l’agglomération cannoise permet aujourd’hui d’envisager du 3 à 5 % annuellement sur de la location non meublée, sachant que les biens meublés permettent de percevoir des rentabilités globalement plus élevées. 

En outre, la pression locative rend la ville propice à l’investissement dans l’immobilier ancien puisqu’elle est éligible au dispositif Denormandie. Pour l’investissement dans le neuf, le secteur est également éligible au dispositif Pinel en zone A.

L'analyse

Où investir ? La réponse varie inévitablement selon le projet envisagé. Les villas, largement équipées de piscines, sont plutôt recherchées dans le quartier dit de « La Californie ». Pour investir dans ce quartier, il faudra compter en moyenne 7 658 € par mètre carré. Ce prix peut varier entre une fourchette de prix basse estimée à 5 723 € et une fourchette de prix haute estimée à 11 032 €.  

Toujours à des prix relativement élevés, le centre-ville et le quartier de la Croisette permettent d’envisager des transactions immobilières sur des biens où la pression locative reste très forte. Par exemple, si vous souhaitez investir dans le centre-ville, rue d’Antibes, le prix moyen par mètre carré sera de 6 350 €. Ce prix oscille entre 4 490 € et 9 100 €. 

Pour le quartier de la Croisette, si vous investissez dans un bien qui se situe boulevard de la Croisette, il faudra compter, en moyenne et pour un appartement, 10 771 € par mètre carré. Ce prix varie entre 6 876 € et 18 809 €. Pour une maison, le prix moyen par mètre carré sera de 10 075 €. Ce prix oscille entre 6 432 € et 17 594 €. 

Outre ces zones exposées à des prix-marchés élevés, il convient de s'orienter vers le quartier de La Bocca très prisé par les primo-accédants. Situé dans la partie ouest de la ville, les prix y sont globalement moins élevés que dans le reste de la cité, mais certaines acquisitions font l’objet d’un fort potentiel de revalorisation. Il reste à considérer que la tension locative y est moins conséquente. Le prix moyen par mètre carré sera de 3 904 €. Ce prix peut varier entre une fourchette de prix basse estimée à 3 280 € et une fourchette de prix haute estimée à 4 768 €. 

L’analyse Homunity Homunity prend à coeur l’étude de chacune des villes dynamiques en France, et ainsi trouver les quartiers les plus pertinents où investir. Il s’agit à chaque fois de notre analyse, et nous serons ravis d’échanger avec vous si notre point de vue diverge du vôtre.