Marseille, la métamorphose

 

Dans la tête de nombreux Français, Marseille est une ville méditerranéenne sale avec son port et ses friches industrielles à deux pas du centre-ville, sans oublier ses deux autoroutes qui achevaient toute tentative de séduction. Marseille est pourtant une ville de bord de mer et pas n’importe laquelle, la Méditerranée !

Le plus important projet urbain d'Europe

Marseille a pris il y a plus de 15 ans maintenant, un pari ambitieux : faire de la cité phocéenne, la capitale de la méditerranée. Euroméditerranée ne vous dit peut être rien mais c’est pourtant la plus grande opération de rénovation urbaine d’Europe. Pour vous faire une idée, il représente en superficie, plus de deux fois La Défense à Paris (qui est d’ailleurs le plus grand quartier d’affaires d’Europe).

Marseille se métamorphose, avec plus de 480 hectares en plein Marseille à reconstruire allant de la gare Saint-Charles au quai de la Joliette. Cette transformation de la ville a déjà bien avancé et le MUCEM (Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditérannée), la tour CMA/CGM, la tour Marseillaise, la transformation intégrale du Vieux Port en sont les exemples les plus emblématiques. Du centre-ville à Euroméditérrannée, cette nouvelle "promenade" deviendra certainements un lieu emblématique de la ville.

Marseille, Capitale européenne de la culture 2013

Pour couronner ces grands projets, Marseille a été en 2013, la Capitale européenne de la culture, de quoi mettre un sacré coup d’accélérateur au tourisme marseillais. Près de 900 projets artistiques ont été créés et plus de 6 millions de touristes ont foulé le Vieux Port et très certainement la Canebière à cette occasion.

Les quartiers jadis sensibles du centre-ville de Marseille sont actuellement en pleine reconversion et la municipalité compte bien les transformer en quartiers prisés dans lesquels les Marseillais viendraient « faire leurs courses ».

Joliette, Belle de Mai, Panier… autant de quartiers qui attirent de plus en plus et où le prix de l’immobilier reste peu cher comparé à la moyenne dans une grande ville française.

Le marseille chic

Plus à l’est de ces quartiers, Marseille revêt un tout autre visage. A partir de la Castellane, au pied de Notre-Dame de la Garde, on y trouve les quartiers branchés et bobos, comme le quartier Saint-Julien par exemple. Ici le prix de l’immobilier avoisine les 2 500 € au mètre carré et les loyers sont presque identiques à certains quartiers de Bordeaux ou Lyon, avec des prix moyens pourtant bien supérieurs. De quoi laisser envisager une rentabilité que l’on trouve rarement ailleurs, d’autant que la demande locative est forte et continue sans cesse d’attirer étudiants et jeunes actifs grâce à l’activité nocturne.

Marseille n’a pas totalement fini sa métamorphose et continue de moderniser des quartiers qui en ont bien besoin, faisant ainsi bénéficier à toute la ville de cette dynamique et rendant la cité phocéenne de plus en plus attractive.

Découvrer notre analyse sur où investir à Marseille ici