Toulouse

Les
informations
clés

4ème commune la plus peuplée de France

Très forte concentration d'étudiant qui fait de Toulouse une des agglomérations les plus dynamiques de France

Une infrastructure complète (bus, tramway, métro, train) même si la voiture représente toujours 64% des déplacements

Capitale européenne de l'industrie aéronautique et spatiale avec la présence de Airbus Group

La ville

Toulouse est tout simplement la ville francaise connaissant le plus fort taux de croissance de sa population. En 10 ans, la ville a acceuilli plus de 60 000 nouveaux habitants. A ce rythme, la ville rose va dépassé Lyon d’ici à 2020 et atteindre le demi million d’habitants. Et le plus impressionant est que contrairement à Lyon, Marseille ou Paris, la ville ne manque pas de place et est aujourd’hui la commune la plus étendue du pays.


Ces nouveaux arrivants viennent chercher à Toulouse un cadre de vie exceptionelle avec les montagnes et la mer facilement accessible pour un weekend, des conditions d’ensoleillement rares en France et également un bassin d’emploi très dynamique. La région peut même se targuer d’avoir été le bassin d’emploi numéro 1 en terme d’intentions d’embauches en 2013.


La ville est bien évidemment connue pour l’aéronautique avec Airbus mais Toulouse c’est également un pôle important de chimie industriel et la première région francaise pour les TIC (hors île de france). Pour alimenter ces activités très demandeuses en mains d’oeuvres qualifiées , la ville s’est dotée d’une offre universitaire conséquente et de grande qualité. Plus de 100 000 étudiants vivent aujourd’hui Toulouse. La ville attire chaque année de nombreux touristes grâce à une bonne desserte aérienne et bientôt la ville ne sera plus qu’à 3 heures de Paris en TGV. Fin des travaux prévue pour 2018. 

Reste à savoir où « Investir Toulouse » et quels sont les quartiers en devenir…Homunity, à travers le crowdfunding immobilier vous propose ainsi une sélection de biens au sein de la ville rose.

Où investir à Toulouse

Le marché immobilier toulousain n’a pas connu de crise a proprement parlé et le prix de l’immobilier a même augmenté l’an passé. Aujourd’hui, le prix moyen au m² atteint 2 800€ et dépasse même les 4 000€ pour les biens les mieux situés en centre ville. L’investissement locatif à Toulouse s’avère donc être une solution pertinente.

En effet, les quartiers du Capitole, de Carmes, de Saint-Etienne ou encore les berges de la Garonne restent des valeurs sûres. Offrant un cadre de vie très agréable, ces lieux sont surtout composés de résidences principales dont raffolent les cadres supérieurs. Le cadre qu’offre la localisation des biens se paie au prix fort et il faut par conséquent un bon budget afin d’y investir dans la pierre. En moyenne, le m² s’y négocie entre 4 000€ et 4 500€, faisant de ces quartiers les plus chers de la ville rose. À titre d’exemple, un 72 m² rénové est récemment parti sur la Place Saint-Pierre pour 350 000€.

Même si les quartiers les plus huppés de Toulouse restent une valeur sûre, d’autres parties de la ville valent également le coup d’œil. Le Sud-Est de la ville notamment, avec le quartier Saint-Michel, où le m² se négocie de 2 500€ à 3 500€. Il est bon de préciser qu’investir près d’une ligne de métro influe évidemment sur le prix du bien. Saint-Cyprien, quartier bobo toulousain, est également une zone attractive quand on cherche à pratiquer de l’investissement locatif. Seulement séparé de l’hypercentre par la Garonne, on y trouve une grande activité culturelle. Les logements neufs sont rares à Saint-Cyprien, ce qui octroie à ce quartier une forte attractivité locative.

Enfin, il est important d’ajouter que la ville rose fait partie des plus grandes villes étudiantes du pays. En effet, avec une population d’environ 100 000 étudiants à l’année, l’investissement locatif est une opportunité à ne pas manquer. Pour cela, favoriser l’hypercentre reste la meilleure solution car les étudiants raffolent de cet endroit. Il faut compter environ 90 000€ pour acheter un studio de 20 m² qui sera loué environ 500€ brut par mois.