En 2019, les SCPI ont collecté plus de 8 milliards d’euros, ce qui en fait l’un des placements les plus plébiscités par les Français. Grâce à ses caractéristiques avantageuses, il suscite un véritable engouement de la part des épargnant. Pourquoi un tel enthousiasme vis-à-vis des la pierre-papier ? Petit tour d’horizon sur les avantages qu’offre ce placement.

Les SCPI sont accessibles au plus grand nombre

Les SCPI, tout comme le crowdfunding immobilier, permettent aux particuliers d’investir dans l’immobilier avec un ticket d’entrée abordable. En effet, le prix des parts de SCPI va de quelques centaines à quelques milliers d’euros, cela varie en fonction de la société de gestion. Aussi, il est possible d’investir progressivement en fonction du marché et surtout de son épargne.

Diversifier son patrimoine

En investissant dans une SCPI, l’épargnant détient de la pierre professionnelle. En optant pour l’investissement en SCPI, cela permet de diversifier son portefeuille et également de mutualiser son patrimoine. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que l’investisseur est propriétaire de l’intégralité du patrimoine qui compose le capital de la SCPI. Ceci est très intéressant parce qu’il serait presque impossible d’autant se diversifier en investissant dans l’immobilier locatif en direct. Et pour une bonne gestion de patrimoine, il est important de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier et de privilégier plusieurs SCPI plutôt que de tout miser sur une. Donc n'acheter pas des parts que dans une SCPI mais dans plusieurs afin de vous constituer un patrimoine solide. 

La gestion est assurée par un professionnel

Investir en SCPI permet d’avoir aucune contrainte de gestion et de trésorerie. En effet, c’est le gérant de la société qui aura la charge de l’intégralité de la gestion du parc immobilier (locataires, loyers...). C’est l’assurance de confier son argent à des professionnels qui auront la connaissance pour valoriser leur patrimoine et les revenus de l’investisseur par la même occasion. Vous bénéficiez des avantages sans les inconvénients, et vous vous garantissez un revenu régulier. 

Le risque est mutualisé

Lorsqu’un propriétaire fait de la gestion locative, si le locataire fait défaut, le risque est de 100 %. Tandis qu’avec les SCPI le risque est beaucoup moins important. En effet, le patrimoine des SCPI s’élève en moyenne entre 10 millions et 2 milliards, donc si un locataire ne paye pas son loyer, le rendement de la SCPI baissera toutefois l’impact sera relativement faible.

Une rentabilité stable et élevé

Le rendement des SCPI a connu ces dernières années une légère baisse, néanmoins il reste toujours intéressant par rapport aux placements classiques. Pour preuve, en 2019 les SCPI ont délivré une rémunération moyenne de 4,51 %. Aussi, en investissant dans des SCPI, vous accédez à de l’immobilier tertiaire, un marché plus rémunérateur que l’immobilier traditionnel.

Les SCPI comportent également des inconvénients

Les SCPI ont le vent en poupe grâce à ces nombreux avantages, mais comme pour tout investissement cela comporte également des inconvénients qu’il est important de connaître et de prendre en compte.

Investir en SCPI doit se faire dans une optique de placement sur le long terme. Nous conseillons d’investir 8 ans minimum afin de dégager des rendements intéressants et d’amortir les droits de souscriptions, de gestion et de cession. A savoir que les frais obligatoires lors d’une sortie sont équivalent à des frais de notaire ou d’agence immobilière. C’est pourquoi si vous pensez avoir besoin de ces liquidités, nous vous recommandons de vous tourner vers le crowdfunding immobilier qui permet d’épargner à court terme (12-24 mois) et d'avoir plus rapidement votre liquidité ou bien de vous tourner vers un contrat d'assurance-vie. 

Autre point d’attention, la revente de ses parts. Celle-ci n’est pas garantie et peut donc varier en fonction du marché de l’immobilier. Néanmoins, l’Autorité des Marchés Financiers a mis en place différentes mesures pour faciliter la revente même en cas de crise immobilière.

Enfin, comme pour un investissement via le crowdfunding immobilier, le capital placé n’est pas garanti puisque les SCPI restent un produit d’épargne lié aux cycles immobiliers. Pour rappel entre 1992 et 1998, en pleine crise immobilière, la valeur des parts a été divisée par deux pour la majorité des structures. Toutefois, l’AMF avait, à l’époque, des règles beaucoup moins strictes qu’aujourd’hui. Aussi, si votre SCPI fait défaut, la responsabilité de gestion de la SCPI se verra transférée à une autre structure agréée par l’AMF. 

 

Maintenant que vous en savez un petit peu plus sur les avantages et les inconvénients d'une SCPI, il ne vous reste plus qu'à bien choisir laquelle ou bien dans lesquelles vous souhaitez investir. Nous vous recommandons de regarder la composition de son patrimoine, d analyser ses indicateurs de performance (taux de rendement) et enfin de jeter un oeil au report à nouveau (RAN) qui correspond aux réserves de la SCPI. Celui-ci est formé des revenus ou de la plus-value qui n'ont pas été distribués aux associés.