Homunity franchit le cap des 20 millions d’euros levés pour le premier semestre 2018

En 2017, Homunity réalisait une croissance de 220% en passant début janvier 2018 la barre des 10 millions d’euros collectés. Le premier semestre 2018 s’achève avec une nouvelle performance : Homunity devient la première plateforme spécialisée en crowdfunding immobilier à franchir le cap des 20 millions d’euros levés pour 54 projets.

 

Depuis le début d’année, Homunity conserve le même dynamisme en doublant, en seulement 6 mois, le montant total levé sur les trois dernières années. Sur un marché en plein développement, la plateforme réalise ainsi plus de 16% des 62 millions d’euros collectés par l’ensemble du secteur du financement participatif immobilier depuis janvier 2018 et concentre près de 25% des projets financés ce premier semestre sur la trentaine de plateformes actives du marché.

Un semestre marqué par 4 nouvelles sorties positives pour un total de plus de 1,5 millions d’euros remboursés

 

 

Alors qu’Homunity fêtera dans quelques mois ses quatre années d’existence, 2018 voit les remboursements se multiplier. Avec des projets financés en moyenne à 12 ou 18 mois depuis fin 2016, l’année 2018 sera naturellement marquée par la multiplication des sorties pour les membres de la communauté d’investisseurs de la plateforme.

Quatre remboursements ont eu lieu au premier semestre, le nombre total de sorties positives s’élevant à neuf avec un taux de rendement moyen de 9%. Homunity enregistre toujours un taux de défaut à 0% grâce notamment à sa politique très stricte en matière de sélection des projets proposés à ses investisseurs. Cinq nouveaux programmes devraient être remboursés d’ici octobre pour un montant de 1 million d’euros (capital et intérêts compris).

 

Une politique de développement active mais toujours axée sur la qualité et la gestion des risques

Malgré la multiplication des projets financés depuis le début d’année (2,5 fois plus que sur l’ensemble des trois dernières années), Homunity n’a pas assoupli ses critères de sélection. Bien au contraire. Afin de s’adapter aux nouveaux acteurs en besoin de fonds propres comme les marchands de biens, Homunity a fait le choix de diversifier son offre tout en renforçant ses exigences face à l’historique du promoteur ou concernant les cautions et garanties pour maîtriser au mieux les risques. Un partenariat a même été conclu en avril avec le numéro 1 du contrôle construction en France, SOCOTEC afin de prévenir les risques techniques et donc renforcer les conditions de réussite des projets immobiliers proposés sur la plateforme. Le sérieux d’Homunity a fini par conquérir des acteurs plus importants ce qui a permis à la plateforme de proposer des projets encore plus sécurisés, avec en conséquence des taux oscillants entre 7 et 8% compte tenu du track-record excellent des sociétés de promotion concernées.

Un intérêt pour le financement participatif immobilier toujours croissant de la part des investisseurs.

Cultivant sa démarche de démocratisation de l’investissement participatif auprès des particuliers, Homunity organise tout au long de l’année des petites réunions d’information à caractère pédagogique ainsi qu’une table ronde annuelle à laquelle participent des professionnels du secteur (promoteurs, membres du comité de sélection externe…). Le succès de la seconde Table Ronde dont le thème était « Crowdfunding Immobilier : le placement gagnant de 2018 ? » témoigne de l’intérêt des particuliers pour ce placement alternatif. Une tendance qui confirme l’optimisme des trois fondateurs quant aux perspectives du second semestre. « Nous nous étions fixés en janvier comme objectif de lever 20 millions d’euros d’ici décembre. Nous sommes satisfaits de voir que nous avons vu juste. De plus, l’investissement participatif, avec notamment la nouvelle fiscalité associée, a su séduire de nouveaux types d’investisseurs qui entendent profiter de ces revenus mobiliers à travers une exposition au marché immobilier, tout en échappant à l’IFI et en bénéficiant d’une imposition qui ne peut pas excéder les 30% (prélèvements sociaux compris) » rappelle Quentin Romet, Président d’Homunity.

Retrouvez le bilan du premier semestre 2018 d’Homunity en chiffres en cliquant ici.