Vous souhaitez investir dans l’immobilier mais avec une fiscalité plus légère ? Pensez au financement participatif immobilier !
 

Lorsque vous investissez en direct dans la pierre, les plus-values générées sont considérées comme des revenus immobiliers. Alors que dans le cas du crowdfunding immobilier, Homunity émet des omissions obligataires et les revenus perçus par vos placements sont catégorisés comme étant des intérêts et doivent être déclarés en tant que « revenus mobiliers » (même si le sous-jacent est immobilier. Pour les placements effectuer dans l’immobilier, l’imposition sur les revenus fonciers est progressive. Dès lors il devient intéressant de se pencher sur le modèle du financement participatif si votre TMI (Tranche Marginale d’Imposition) est supérieur à 14 %.

Depuis janvier 2018, les intérêts perçus sur un investissement en crowdfunding sont assujettis au régime du Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU), également appelée Flat Tax. Homunity applique donc cette retenue à la source (à l'exception des non-résidents fiscaux français et des personnes morales) et vous reverse vos intérêts nets. Le taux global du PFU est de 30 %, celui-ci se décompose de la façon suivante :

12,8 % au titre de l'impôt sur le revenu (IR)

17,2 % au titre des prélèvements sociaux (CSG – CRDS) 
 

Les entreprises comme les résidents fiscaux à l’étranger ne sont pas assujettis au prélèvement forfaitaire libératoire.

Vous avez investi 10 000 € sur un projet dont le rendement annuel est de 9 % sur un horizon de placement de 24 mois. Voici les revenus que vous engendrez :    

Le montant des intérêts bruts générés = 1 800 €

Le montant du prélèvement forfaitaire libératoire (flat tax) : 1 800 € * 30 % = 540 €

Le montant du remboursement : 11 260 €

Enfin l’autre avantage avec le crowdfunding immobilier est que vous n’avez aucune démarche administrative à effectuer. Homunity retient cet impôt à la source et fait la déclaration auprès de l’administration fiscale. Par ailleurs, une attestation téléchargeable sera mise à disposition sur votre espace investisseur informant que vous n’êtes plus redevable de la PFU (30 %) lors de la déclaration annuelle de vos revenus.