L'investissement participatif : dans quels types de projets ?

Aujourd’hui comme hier, la pierre rassure tous ceux qui entendent gérer leur épargne de manière durable, d’autant plus que ce secteur de l’investissement connaît une petite révolution avec le financement participatif immobilier qui permet à tout un chacun de financer un programme immobilier à la hauteur de ses moyens. Vous vous demandez vers quel type de projet vous orienter ? Résidentiel, tourisme, commercial ou professionnel… ? Voici qui devrait vous éclairer.


Choisir avec soin son investissement participatif

Venu des États-Unis, le crowdfunding offre des rendements de 6 à 10 % selon les projets. Autant dire qu’il est très attractif comparé à l’épargne classique. Depuis votre plateforme de crowdfunding, vous pouvez très simplement et librement investir dans un des projets proposés. Si le crowdfunding offre un cadre extrêmement simplifié à l’investissement immobilier, il n’en demeure pas moins que vous devrez prendre votre placement au sérieux. Il vous faut donc choisir avec le plus grand soin le projet immobilier vers lequel votre argent va être employé.

Comme toujours en immobilier, les fonds ne sont pas garantis mais certains risques peuvent être maîtrisés en amont (risque commercial, administratif de l'oération). Les plateformes de crowdfunding sélectionnent avec soin leurs projets. Chacun d’eux fait l’objet d’une évaluation précise avant d’être proposé aux investisseurs. Sur Homunity, l'audit interne se fonde sur 40 points clés à valider. Il est ensuite compléter par l'approbation à l'unanimité d'un comité externe d'experts de la construction, de l'immobilier et de la finance. Un dossier détaillé de chaque opération est mis à disposition de l'investisseur pour qu'il puisse faire un choix éclairé quand à son placement. Vous pourrez alors prendre le temps de consulter toutes les informations nécessaires à votre prise de décision. Attention ce n’est pas parce que vous investissez peu (les tickets d’entrée débutent généralement à 1 000 €) que vous ne devez pas être exigeant. Votre plateforme de crowdfunding vous doit une totale transparence !


Quel type de projet participatif choisir ?


En matière d’investissement immobilier, vous devez vous orienter vers un segment en rapport avec la demande dans le secteur géographique demandé. Le marché propose deux grandes catégories d’immobilier : le résidentiel et le professionnel. Chacune d’elles offrant ses avantages propres :

  • L’immobilier résidentiel : d’un rendement moyen, ce type de placement est à privilégier lorsqu’il répond à un projet de vie : disposer d’un appartement pour ses vieux jours par exemple. La hausse constante du prix au m² du logement laisse en outre présager une belle plus-value à la revente. La tension du marché locatif dans de nombreuses villes, où l’offre peine à répondre à la demande, limite grandement le risque de carence locative.
  • L’immobilier professionnel : dans la plupart des cas, les prix au m² des locaux professionnels sont moins élevés que ceux des habitations pour des loyers équivalents. Le rendement attendu est donc plus élevé avec un turn-over du locataire moins important. En outre, la réglementation en matière de bail professionnel est beaucoup plus favorable au propriétaire-bailleur.

Dans le cadre d'un investissement participatif immobilier, les questions de bail ne sont pas primordiales mais il est important de voir si le projet répond à la demande locale et si les prix ne sont pas trop élevés pour être sûr que la commercialisation atteigne les 100%. 


Si le crowdfunding dépoussière indiscutablement l’investissement immobilier en lui apportant un cadre totalement nouveau et moins lourd pour les épargnants, il n’en demeure pas moins que les rouages qui fondent un investissement réussi demeurent les mêmes. Un conseil : investissez là où il vous semblerait bon de vivre ou de travailler ! Retrouvez les derniers programmes d'Homunity ici !