Investir dans l'immobilier neuf...ou ancien ?

 

Est-il plus pertinent d'investir dans l'immobilier neuf ou ancien ? Quels sont les avantages de chacun ? Et leurs inconvénients ?

Investir dans l'immobilier neuf :

L’immobilier neuf a pour avantage de permettre aux personnes qui en ont les moyens, d’acquérir des biens répondant à toutes les normes en vigueur, avec une consommation modérée, ayant une meilleure insonorisation et donc offrant une meilleure qualité de vie. De plus, en achetant ces biens sur plan, vous faites réaliser l’appartement comme bon vous semble, ce qui est tout de même un luxe.

Toutefois, une partie importante des acheteurs de biens neufs sont des investisseurs, ayant pour objectifs de défiscaliser une partie de leurs revenus. En respectant certaines conditions, à savoir : louer à un loyer plafonné le bien durant 9 ans à des locataires dont les ressources ne dépassent pas un certain pallié,  investir dans des zones en pénurie de logements et dans un immeuble respectant le label BBC (Bâtiment Basse Consommation) ou RT 2012 (réglementation thermique).

L’Etat, qui a besoin de fonds privés pour faire marcher le secteur de la construction tout en palliant le manque de logement de certaines régions, permet donc, à toute personne respectant ces conditions, de bénéficier d’une réduction d’impôt de 18% sur la période. Ce qui permet de se constituer un patrimoine en baissant ses impôts.

Investir dans l'immobilier ancien :

L’achat d’appartements, immeubles et commerces ont beaucoup d’avantages. En effet, ce n’est pas pour rien que la pierre est le placement préféré des Français. L’achat d’un bien avec crédit peut permettre de se constituer un patrimoine mais cela demande une connaissance du marché immobilier et de la ville ciblée. Le point primordial à éviter est celui de la vacance locative, qui aurait pour effet que l’emprunteur se retrouve contraint à rembourser le crédit avec son salaire tout en payant les charges du bien inoccupé.

L’investissement dans l’ancien peut également se révéler très intéressant en terme de plus-value toutefois, il faut être vigilant quant à l’imposition qui devient de plus en plus lourde (pas d’impôt sur la plus-value sur la résidence principale en revanche, pour les biens d’investissements il faudra attendre 30 ans avant de ne plus avoir à s’acquitter de cet impôt). Ce type d’investissement peut procurer des rendements nets avant impôts de 5 à 8%. L’inconvénient principal de ce type  d’investissement est qu’il demande une somme de départ importante, surtout si comme pour tout bon investisseur vous souhaitez avoir un portefeuille diversifié.

Ainsi il est clair qu'investir dans l'immobilier neuf ou ancien a des avantages sur deux leviers bien différents : la défiscalisation et le rendement.