Investir 50 000€

Laissons de côté le Livret A et le PEL dont les rendements sont trop faibles.

Vous pouvez garder cette option pour une partie de votre capital, si jamais vous souhaitez pouvoir avoir accès à ce dernier à tout moment, tout en ayant une petite rémunération.

Pour investir 50 000 euros, ou toute autre somme, il est recommandé de diversifier son épargne sur plusieurs véhicules d’investissement afin de limiter les risques.

Dans un premier temps, cette somme peut vous permettre de rembourser un crédit à la consommation précédemment contracté ; ainsi pas besoin de régler des intérêts alors que vous avez déjà la somme à disposition. Concernant les crédits immobiliers, « les emprunteurs qui ont renégocié leur prêt ces derniers mois n'ont pas forcément intérêt à rembourser tout ou partie de leur crédit par anticipation », indique Maël Bernier le porte-parole du courtier MeilleurTaux.com.

Deuxième proposition de placement : investissez entre 20 000 et 25 000 euros dans une assurance-vie multisupports. Avec un rendement moyen, en 2015, de 3% et une liquidité totale, c’est un placement à prendre en compte dans votre diversification d’épargne. De plus, ce dernier se capitalise grâce à « l’effet cliquet », les intérêts qu’il vous rapporte sont donc acquis définitivement une fois inscrits sur votre contrat. Ils ne peuvent redescendre.

Il est possible d’investir dans toutes catégories d’actifs, des plus volatiles aux plus prudentes, mais il est nécessaire, malgré tout, d’apporter un maximum de sécurité afin de faire fructifier votre épargne. Pour trouver un contrat d’assurance-vie qui corresponde à vos attentes, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel, il vous aidera à comparer les frais d’entrée, de gestion, d’arbitrages… ainsi que les rendements.

Ensuite, il est intéressant, en terme de rendement, d’investir une partie de son capital dans le crowdfunding immobilier (possible d’investir dès 1 000 euros).

Avec des rendements oscillant entre 8% et 10% pour un investissement à court terme, entre 12 et 24 mois, le crowdfunding immobilier est un des placements qui attirent de plus en plus les Français.

Très attractif, il engendre une prise de risques plus importante mais pour les limiter investissez via des plateformes reconnues. Homunity réalise un audit de 40 points sur les promoteurs ainsi que leurs programmes avant de vous les proposer, afin de vous assurer une plus grande sécurité. Malgré tout, nous vous conseillons de diversifier vos placements sur différents programmes. Découvrez dès maintenant les projets proposés au financement et n’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d’informations.

Toujours dans la pierre, vous pouvez investir le reste de votre capital dans des SCPI de rendement. Ces Sociétés Civiles de Placement Immobilier permettent d’investir non pas dans un bien en particulier mais dans de l’immobilier institutionnel. Ainsi vous percevez les loyers sans avoir à vous occuper de la gestion du bien. De plus, le prix de vos parts est susceptible d’augmenter (ou de baisser) en fonction de l’évolution du marché de l’immobilier.

Avec un rendement moyen de 4% en 2015, il en fait un investissement à long terme intéressant. Il faut en général attendre 8 ans avant que les frais soient couverts par la revalorisation des parts mais votre liquidité peut être totale si vous investissez dans des SCPI à travers un contrat d’assurance-vie, c’est l’opérateur qui l’assure car vos parts sont gérées comme des unités de comptes classiques.

Enfin, pour limiter les risques de ce placement, privilégier des opérateurs reconnus ainsi que les SCPI dynamiques qui offrent une diversification des actifs ainsi qu’une gestion transparente de la trésorerie.

N’hésitez pas à lire nos autres articles pour découvrir de nouvelles solutions d’investissements et vous aider à trouver les meilleurs placements pour investir 50 000 euros.