Faut-il investir dans l'immobilier en 2017 ?

En 2016, les taux d’intérêt du crédit au logement ont atteint des seuils planchers historiques. Cette situation permet de favoriser les transactions immobilières, puisque devenir propriétaire a été rendu possible à un plus grand nombre de Français.  Cette tendance va-t-elle s’inverser au sein de l’immobilier en 2017 ?

2016, une année historique sur tous les plans

De manière indirecte, le Brexit et les élections présidentielles américaines vont avoir un impact à long terme sur les taux d’intérêt et les prix du logement en France, comme ailleurs en Europe. Mais l’année 2016 a surtout vu les taux d’emprunt diminuer jusqu’à des niveaux records. Cette réduction a notamment compensé la hausse du prix des habitations partout dans l’Hexagone, à l’exception de Paris (plus d’informations en cliquant ici).

Revers de la médaille, ce phénomène s’est accompagné d’une nette diminution des livrets d’épargne réglementés. Quand le taux d’intérêt du livret d’épargne populaire s’élève tout juste à 1,25%, celui du livret A ne rémunère plus qu’à hauteur de 0,75%.

L’assurance-vie, quant à elle, est plus attractive puisque les meilleures formules offrent des rendements tournant autour de 2,5%. Il faudra compter en moyenne une rentabilité d’1,95% cette année, mais ces chiffres sont en baisse.

Quelles tendances pour l’avenir ?

Lorsqu’un plongeur touche le fond d’une piscine, il remonte systématiquement. Le constat est le même concernant les taux d’intérêts, qui devraient remonter progressivement. Néanmoins, les banques n’ont aucun intérêt à faire de ce phénomène un événement brutal. La hausse s’annonce progressive et il sera toujours temps pour les investisseurs de placer leur argent.

D’autre part, les prêts à taux zéro et le dispositif Pinel sont reconduits jusqu’au 31 décembre. Ces facilités fiscales et financières continueront de favoriser l’accès à la propriété et l’investissement dans l’immobilier en 2017.

Le premier trimestre de l’année devrait donc voir une constance sur le marché du logement. Le résultat des élections présidentielles pourrait quant à lui changer la donne, mais de manière progressive également, donc peu inquiétante (à lire sur ce site).

Comment investir dans l’immobilier en 2017 ?

C’est pourquoi investir dans l’immobilier en 2017 est toujours la bonne option, d’autant que les prix continuent de grimper et qu’à terme, les bénéfices potentiels sont réels :

  • Devenir propriétaire : si vous disposez d’une épargne qui vous le permette, vous pouvez envisager de devenir propriétaire. De fait, vous disposez d’un bien dont la valeur augmentera de manière constante, que vous serez en mesure de revendre à profit. Si vous démarrez dans la construction de votre patrimoine, acquérir une habitation principale est par ailleurs la première. À la place de verser un loyer pour quelqu’un d’autre, vous réglerez vos mensualités pour vous.
  • Une autre option consiste à faire de votre bien un logement locatif, ce qui vous permettra d’en tirer mensuellement des revenus supplémentaires.

Mais si vous souhaitez diversifier vos investissements, sachez que d’autres types de placement immobilier en 2017 seront accessibles et rentables :

  • Les SCPI : ces dernières rassemblent des investisseurs privés de toute sorte qui financent des groupements d’habitation, sans avoir à s’occuper de la gestion des logements. Si la mise minimum peut être attractive, elle n’en demeure pas moins floue puisque vous n’êtes pas en mesure de choisir où ira votre argent.

Le crowdfunding immobilier : le phénomène est très récent, mais séduit de plus en plus d’investisseurs. À partir de 1 000 euros, vous pouvez financer des projets de construction pour compléter l’apport personnel des promoteurs en charge. À terme, vous toucherez une partie de la vente ou des loyers perçus. Cette méthode présente une rentabilité attractive, à hauteur de 10 à 12%, tout en offrant une sécurité rassurante pour votre épargne.