Comment calculer le taux de rendement d’un placement ?

Fiscalité
Temps de lecture : 4 minutes
Comment calculer le taux de rendement d’un placement ?

Le taux de rendement d’un placement, aussi appelé ROR (rate of return), vous permet comme son nom l’indique d’évaluer son rendement. Positif, il désigne de potentiels bénéfices et à l’inverse, négatif, il démontre que l’investissement peut vous faire perdre en capital. Il existe plusieurs manières de calculer le taux de rendement d’un placement, incluant divers paramètres tels que les frais de votre placement, sa fiscalité ou encore le taux d’inflation.

Qu’est-ce que le rendement d’un placement ?

Le rendement d’un placement correspond au gain ou à la perte qu’il génère, sur une période donnée. La plupart du temps, le taux de rendement d’un placement est calculé sur la base d’une année. Si le taux de rendement annuel est positif, alors on considère que l’investissement est source de bénéfice, tandis qu’il génère des pertes en capital s’il est négatif.

L’objectif de tout investisseur consiste à miser sur des investissements dont le rendement est positif afin de faire fructifier son épargne et son capital.

Attention toutefois à ne pas confondre rendement et rentabilité ! Même si un investissement présente un taux de rendement négatif, cela n’est pas forcément gage d’un manque de rentabilité à long terme. A titre d’exemple, un petit studio loué à un étudiant n’offre pas nécessairement de haut rendement, mais se valorise chaque année et peut générer une rentabilité très intéressante à la revente.

Comment se calcule le taux de rendement d’un placement ?

Il existe plusieurs manières de calculer le taux de rendement d’un placement, à travers par exemple le rendement brut, le rendement net de frais, ou encore le rendement réel après inflation.

Rendement brut et rendement net

Le taux de rendement brut annuel d’un placement ne prend pas en compte les frais inhérents au produit d’investissement. Dans le cas d’un investissement immobilier locatif par exemple, les frais peuvent être la taxe foncière, les charges de copropriété, les primes d’assurance, le coût de l’agence de location, ou encore en cas de rénovation, les factures des travaux.

Calculer le taux de rendement brut d’un placement peut toutefois se révéler être un indicateur utile et encourageant. Il se calcule de la manière suivante :

Gains perçus à l’année / Somme investie x 100

Toujours dans le cas d’un placement immobilier, les produits perçus correspondent aux dividendes d’une SCPI (société civile de placement immobilier) ou aux loyers d’un investissement locatif par exemple. On divise ces bénéfices par le montant investi initialement, et l’on multiplie le résultat par 100 afin d’obtenir un pourcentage. Ce pourcentage correspond au taux de rendement du placement.

Le taux de rendement brut est donc effectivement un bon point de départ pour évaluer les performances d’un produit d’investissement, mais ne suffit pas. Il faut également calculer le rendement net de frais pour avoir une vue plus réaliste de votre placement. Car en effet, les frais associés à votre investissement diminuent mathématiquement les revenus dégagés. Le calcul s’effectue de la sorte :

(Gains perçus à l’année - frais annuels) / Somme investie x 100

Le principe est similaire, mais à rendement brut égal, deux biens immobiliers similaires peuvent avoir des rendements nets différents. Les frais dépendent en effet de vos prises de décision en tant qu’investisseur : toutes les agences de location n’ont pas les mêmes tarifs, toutes les assurances non plus, etc.

Avec le calcul du taux de rendement de votre placement brut et net, vous disposez donc d’une vision intéressante des performances de vos investissements. Néanmoins, il demeure possible d’aller encore plus loin !

Rendement après fiscalité et rendement réel après inflation

D’autres paramètres interviennent dans le rendement réel d’un investissement, et l’un des plus importants est bien sûr l’inflation. On le sait, laisser dormir de l’argent sur un livret A alors que les prix flambent est l’un des meilleurs moyens de perdre de l’argent à long terme.

De la même manière, ne pas prendre en compte l’inflation, les impôts ou les prélèvements sociaux dans le calcul du taux de rendement de votre placement revient à ne pas considérer l’ensemble des paramètres essentiels à une vue réaliste de votre investissement :

  • Le taux de rendement net d’imposition se calcule en soustrayant l’impôt aux revenus et en ajoutant au résultat d’éventuels avantages fiscaux.
  • Le taux de rendement réel après inflation consiste à soustraire le taux de rendement de votre placement par le taux d’inflation. Ainsi, avec un rendement net après fiscalité de 8% et une inflation à 6%, le taux de rendement réel de votre placement n’est que de 2% !
Vous voulez connaitre l'investissement idéal pour votre profil ?
Découvrez en quelques clics nos recommandations d'investissement qui vous conviennent et recevez instantanément votre profil d'investisseur personnalisé.
Lancer le diagnostic

Quel est l’intérêt de calculer les taux de rendement des placements ?

Le calcul du taux de rendement d’un placement, après toutes ces étapes, permet de s’assurer que votre produit d’investissement a un potentiel intéressant compte tenu de la conjoncture économique et sociale. Le calculer vous aide dans le sens d’une prise de décision éclairée et peut révéler qu’un investissement initialement incitatif offre en fait un rendement faible.

FAQ - Questions Fréquentes

1. Qu'est-ce que le taux de rendement d'un investissement et comment est-il calculé ?

Le taux de rendement (TRI) d'un investissement est une mesure de sa rentabilité. Il peut être calculé de plusieurs façons, en tenant compte de divers paramètres tels que les frais d'investissement, la fiscalité et le taux d'inflation.

2. Quelle est la différence entre le rendement d'un investissement et la rentabilité ?

Alors que le rendement d'un investissement fait référence au gain ou à la perte généré sur une période donnée, la rentabilité considère la valeur à long terme. Un investissement avec un taux de rendement négatif peut toujours être rentable à long terme.

3. Comment calculer le taux de rendement brut et net d'un investissement ?

Le taux de rendement brut est calculé comme suit : (gains annuels / montant investi) x 100. Le taux de rendement net, qui tient compte des frais d'investissement, est calculé comme suit : ((gains annuels - frais annuels) / montant investi) x 100.

4. Comment calculer le taux de rendement après impôts et le taux de rendement réel après inflation ?

Le taux de rendement après impôt est calculé en soustrayant l'impôt des revenus et en ajoutant tout avantage fiscal. Le taux de rendement réel après inflation est calculé en soustrayant le taux d'inflation du taux de rendement de votre investissement.

 

Des questions ?

Faites appel à nos experts

Notre équipe d'experts en Fiscalite est à votre disposition pour discuter de votre projet.

Contacter un expert
  • dimitri
  • dimitri

Votre vie privée nous importe

Chez Homunity.com, certains cookies servent au fonctionnement du site. Nous utilisons aussi des cookies pour stocker et accéder à des données personnelles, telles que les données de navigation, à des fins de personnalisation et d’analyse du trafic du site.