L’intérêt du crowdfunding pour les acteurs de la promotion immobilière

L’intérêt du crowdfunding pour les acteurs de la promotion immobilière

Tiphanie Rouaud
  • Crowdfunding
  • Posté le

Depuis une dizaine d’années le crowdfunding immobilier est en plein essor. En termes de fonds collectés, on enregistre pour ce mode de financement une croissance positive remarquable chaque année. Alors qu’en 2015 on comptait 30 millions d’euros collectés pour ce type d’investissement seul, en 2016 ce chiffre s’élevait à 55 millions, soit une hausse de 84%.

Le financement participatif immobilier est donc aujourd’hui une solution alternative de placement financier de plus en plus considérée par les investisseurs désireux de trouver un moyen de diversifier leur patrimoine. L’intérêt du crowdfunding immobilier pour les investisseurs est plutôt bien explicité et compris. Que ce soit pour les taux d’intérêt élevés ou pour la notion d’investissement à court terme, on comprend aisément l’essor de cette pratique et ses bénéfices. Mais qu’en est-il du côté des promoteurs qui décident de passer par le financement participatif pour réaliser leurs projets ? Quel est l’intérêt d’un tel montage pour eux ?

Pourquoi les promoteurs font-ils appel au crowdfunding immobilier ?

 

D’une manière générale, ce sont les petits et moyens promoteurs immobiliers qui font le plus souvent appel au financement participatif lors de leur phase de développement. Ces TPE ou PME du secteur de l’immobilier représentent tout de même un bon tiers du marché de la construction, ce qui est loin d’être négligeable.

Pour ces acteurs, passer par une plateforme pour répondre à leur problématique de fonds propres représente une opportunité certaine. En effet, au lancement d’une opération, un promoteur doit bloquer plusieurs centaines de milliers d’euros de fonds propres avant même de pouvoir solliciter un crédit bancaire. A cette première contrainte s’ajoute le durcissement des conditions d’accès au prêt. Les banques imposent maintenant la conservation des fonds propres au capital de la société tout au long de la vie de l’opération (et ce malgré les appels de fonds versés par les futurs acquéreurs au moment de la VEFA). Le montant même de ces fonds propres a également doublé, l’exigence étant passée de 5 à 10% de la valeur du projet à 15-20%. Il y a encore quelques années, ces promoteurs n’avaient comme solution que s’associer avec d’autres acteurs comme des fonds d’investissements, d’autres promoteurs ou encore des investisseurs fortunés, ce qui impliquait un fort partage de la marge du programme.

Aujourd’hui le crowdfunding immobilier leur permet de conserver une marge très importante, ce qui explique les taux de rendements élevés versés aux investisseurs. De plus, ce type de financement leur apporte des actionnaires qui sont en parallèle de potentiels ambassadeurs des programmes immobiliers dans lesquels ils ont investi.

Lever des fonds avec Homunity, les avantages pour le promoteur

 

Passer par une opération de crowdfunding permet donc au promoteur de régler la question des fonds propres et d’avoir une marge de manœuvre et un effet de levier plus important au cours des différentes étapes du programme lancé. Le choix d’une plateforme telle qu’Homunity pour lever des fonds est donc très compréhensible, en termes de désintermédiation et de rémunération car le promoteur conserve une partie plus importante de sa marge à travers ce montage.

Homunity offre aux promoteurs qui optent pour le financement participatif une solution innovante et intéressante afin qu’ils puissent réaliser davantage de projets pour un coût maitrisé et définit en amont par contrat et assemblage juridique précis. A partir de là, ils bénéficient des avantages d’un service totalement en ligne et d’une équipe flexible et réactive. Toutes les formalités de montage juridique sont prises en charge par la plateforme. Les fonds sont généralement collectés entre deux à quatre semaines et une commission fixe de 5% HT est prélevée pour la rémunération de la plateforme, sans aucuns frais supplémentaires. De plus, qu’il s’agisse d’une opération en financement ou refinancement, le promoteur a toujours la possibilité de rembourser de manière anticipée dès le 6ème mois ou au contraire de proroger de 6 mois de plus. Le crowdfunding immobilier, on l’aura compris représente un intérêt tout aussi notable côté promoteur qu’investisseur.

Et pour être sûr que vous soyez convaincu, nous vous laissons avec Pierre, promoteur immobilier, dans cette petite vidéo récapitulative !

 

Laisser un commentaire

Réagissez à cet article...

Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire. Se connecter