Les différents types de crowdfunding immobilier

Les différents types de financement participatif dans l'immobilier :

L'investissement participatif dans l’immobilier est apparu en France il y a maintenant 2 ans et nous vient des pays anglo-saxons. C’est un dérivé du crowdfunding issue de l’univers du cinéma, de la musique et des start-up. Aujourd'hui, différents types de crowdfunding immobilier co-existent. 

Le début des plateformes de financement participatif a été lancé par les promoteurs. Le but étant de récolter des fonds venant de particuliers, afin de financer une construction immobilière. Cela permet ainsi de renforcer les fonds propres du promoteur et ainsi de lui permettre de s’endetter auprès d’une banque et de mener à bien un programme.

Mais le risque existe et c’est pour cela qu’il est rémunéré en conséquence. En effet, il est possible que le programme ne voit pas le jour ou bien encore qu’il soit trop cher par rapport au marché existant et donc que le prix de vente soit inférieur aux estimations. Il faut être vigilant et choisir les promoteurs avec soin.

Vient alors une nouvelle solution de financement participatif, celui de l’investissement locatif dans l’ancien. C’est ce qu’Homunity, première plateforme de ce type en France propose. L’objectif est de démocratiser l’investissement  immobilier en proposant à des particuliers de se grouper afin d’acheter un bien pour le mettre en location. L’investisseur bénéficie d’une étude réalisée par des professionnels en amont afin de garantir un investissement sécurisé.

Grâce à l’historique du bien, il est possible de connaitre précisément quel est le rendement net que l’on peut attendre. De plus, le fait d’investir dans un bien déjà construit, et souvent déjà loué, différencie fondamentalement ce modèle de celui du financement participatif de la promotion immobilière. Le risque n’est alors plus le même.

Ce crowdfunding développé par Homunity permet ainsi à des particuliers de se constituer un patrimoine avec un faible apport. Une fois l’ensemble des parts d’un bien vendu, Homunity va s’occuper de l’investissement du début jusqu’à la fin, c'est-à-dire de la création de la Société par action simplifiée jusqu’à la perception des loyers par l’investisseur. En plus de rechercher des biens à forte rentabilité (en règle générale 7 % brut, moins les charges donnant du 5% net), Homunity sélectionne pour les investisseurs des biens dans des zones dites de « niche » - telle que la frontière Suisse - et dans zones dites de « en devenir » ayant un fort potentiel de plus value à moyen terme (5 à 10 ans).