La solution du crowdfunding immobilier dans un contexte inflationniste

Crowdfunding
Temps de lecture : 4 minutes
La solution du crowdfunding immobilier dans un contexte inflationniste

Nous traversons depuis plusieurs années des crises successives dont les problématiques impactent tous les pans de la société. 

A peine sortons-nous de la crise sanitaire que nous faisons face à une crise énergétique et l'augmentation généralisée des prix dans tous les secteurs. Alors, est-ce un bon réflexe d’investir en crowdfunding immobilier à l’heure de l’inflation ?

 

La relation fondamentale entre épargne et inflation

Epargner, c’est anticiper sur votre avenir et conserver une portion des ressources que vous ne consommez pas. Par nature, l’épargne est donc en opposition avec la consommation. Or l’inflation, c’est-à-dire l’augmentation des prix, entame mathématiquement cette part épargnée de vos revenus.

 

Quel est l’impact concret de l’inflation sur l’épargne ? Il est en fait très simple : la monnaie elle-même perd en valeur. Concrètement, avec une somme d’argent identique avant et après inflation, vous ne pouvez pas consommer de la même manière : après hausse des prix, vous pouvez acquérir moins de biens et recourir à moins de services avec votre somme épargnée, votre pouvoir d'achat est diminué.

 

A mesure que l’inflation s’accroît, votre capital épargné diminue donc en valeur. En janvier 2023, le taux d’inflation était de 6%. [SG1] Il avait atteint les 10% en septembre dernier. Bien que porté à 3% depuis le 1er février 2023, le livret A ne permet pas de compenser cette augmentation des prix. Epargner de cette manière vous conduit donc irrémédiablement à une perte de capital : c’est la raison pour laquelle vous devez investir !

 

Vous voulez connaitre l'investissement idéal pour votre profil ?
Découvrez en quelques clics nos recommandations d'investissement qui vous conviennent et recevez instantanément votre profil d'investisseur personnalisé.
Lancer le diagnostic

Pourquoi investir afin de protéger votre épargne ?

Investir est la seule solution pour protéger efficacement votre épargne : vous faites ainsi travailler votre argent et percevez des bénéfices qui vous permettent de compenser, voire de dépasser la flambée des prix.

 

On l’aura compris, les livrets réglementés et les produits structurés ne disposent pas de taux d’intérêts et d’une rentabilité suffisamment élevés pour faire face à un taux d’inflation aussi important que celui qu’on connaît actuellement : livret A, PEL (plan d’épargne logement), assurance-vie hors immobilier… Autant de solutions qui ne vous permettent pas de réellement conserver votre capital, voire de le faire réellement fructifier.

 

Votre objectif doit donc être de trouver le bon placement. Investir dans la pierre est toujours une bonne option, mais les rendements sont bien souvent perceptibles à long terme et leur importance n’est pas toujours suffisante pour faire face à une inflation de 6% et plus. C’est là qu’entre en jeu le crowdfunding immobilier.

 

Crowdfunding immobilier et inflation : une option ?

Dans ce contexte inflationniste, le crowdfunding immobilier se présente en effet comme une solution pertinente.

 

Quel est le rendement du crowdfunding immobilier ?

Le rendement du crowdfunding immobilier défie l’inflation, dans la mesure où il varie généralement entre 8 et 10%* par an. Les périodes d’investissement sont bien souvent à court ou moyen terme, de l’ordre de quelques années seulement, entre 18 et 24 mois. Cette échéance rapprochée vous permet de préparer vos projets rapidement, en tout cas plus rapidement qu’un investissement dans la pierre classique.

 

Opter pour le crowdfunding immobilier face à l’inflation, c’est dépasser celle-ci d’au moins 2%. Il s’agit d’un réel moyen de ne pas subir de plein fouet l’augmentation des prix. Et ce, d’autant plus qu’en période d’inflation, les taux d’intérêt souverains tendent à augmenter !

 

Zoom sur les taux d’intérêt souverains

Les taux d’intérêts souverains correspondent globalement au coût assumé par un Etat pour s’endetter, en lien avec sa capacité à rembourser son endettement. En d’autres termes, il s’agit d’un indice de confiance pour les investisseurs. 

 

Dans un contexte où ces taux d’intérêt souverains augmentent, il est préférable d’opter pour des investissements permettant de préserver votre capital plutôt que des placements à haut rendement. En effet, ces rendements attractifs couvrent un véritable risque : celui de défaut des structures émettrices.

 

Le crowdfunding immobilier en période d’inflation correspond à ce type d’investissement qui permet de préserver votre capital.

 

Le crowdfunding immobilier en période d’inflation : la voie de la stabilité

Le crowdfunding immobilier est un investissement de type obligataire. Cela signifie que les bénéficiaires de vos placements initiaux doivent rembourser votre investissement en proportion de votre apport. 

 

Concrètement, vous avancez une somme (à partir de 1 000 euros) pour contribuer à un projet de promotion ou de réhabilitation immobilière. Vous récupérez, à la fin du chantier et après la mise en vente des biens, votre mise avec une plus-value, en proportion de votre contribution.

 

Choisir une obligation dans des entreprises non cotées en Bourse, comme c’est généralement le cas avec le crowdfunding immobilier, c’est se soustraire aux fluctuations parfois brutales des marchés de capitaux. La pierre est en effet généralement beaucoup plus stable. En d’autres termes, faire le choix du crowdfunding immobilier durant l’inflation, c’est opter pour la stabilité.

 

Les autres avantages du crowdfunding immobilier

Nombreux sont les atouts du crowdfunding immobilier face à l’inflation : 

 

  • En raison de sa dimension à court terme, cette typologie de placement vous permet d’améliorer la visibilité sur votre liquidité, et de limiter votre incertitude ;
  • En raison de son aspect participatif et de son ticket d’entrée peu élevé, le crowdfunding fait appel à des investisseurs prêteurs qui n’ont pas recours aux banques. En d’autres termes, les variations des conditions de crédit et des taux d’intérêt n’ont quasiment aucun impact ;
  • Pour vous en tant qu’épargnant, vous restez agile et pouvez facilement vous diversifier à raison de petites sommes placées dans différents projets. Tout cela dans un cadre réglementaire bien défini ;
  • Depuis 2018, vous pouvez choisir d’opter pour le PFU (prélèvement forfaitaire unique) de 30%, c’est-à-dire la « Flat Tax », qui se décompose en 17,2% de prélèvements sociaux et 12,8% d’impôt. Si vous êtes fortement imposable, cette forme de fiscalité vous est aussi fortement favorable.

 

On l’aura compris, investir en crowdfunding immobilier durant l’inflation se présente comme une solution de choix. Ce placement de type « pierre-papier » vous permet de préserver votre épargne tout en bénéficiant d’une fiscalité potentiellement avantageuse.

 [SG1]https://www.ouest-france.fr/economie/inflation/l-inflation-remonte-a-6-sur-un-an-en-janvier-selon-l-insee-26136faa-ae91-11ed-bf2b-d38d35d717ba

* Plus le taux est élevé, plus le risque de perte en capital ou d’impayé des intérêts est important. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Des questions ?

Faites appel à nos experts

Notre équipe d'experts en Crowdfunding est à votre disposition pour discuter de votre projet.

Contacter un expert
  • Antoine Tillet
  • Quentin Romet

Votre vie privée nous importe

Chez Homunity.com, certains cookies servent au fonctionnement du site. Nous utilisons aussi des cookies pour stocker et accéder à des données personnelles, telles que les données de navigation, à des fins de personnalisation et d’analyse du trafic du site.