Où investir à Saint-Etienne ?

Choisissez une ville où investir

Les informations clés

Une ville au cœur d’un projet de rénovation urbaine

Une commune victime de la désindustrialisation

À proximité d’une grande métropole

Saint-Étienne se renouvelle et a engagé un grand projet de rénovation urbaine.

Entre 1970 et 2010, la commune a connu une forte décroissance démographique. Elle est aujourd’hui en légère hausse.

La ville se situe à 1h en voiture de Lyon.

La ville

La ville:

Saint-Étienne est une commune située en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle totalise plus de 173 500 habitants et se situe dans une agglomération de plus de 314 000 habitants. 

Depuis 2010, la ville est entrée dans le réseau des villes créatives UNESCO grâce à sa démarche de rénovation urbaine dont le but est de conduire la ville au stade de “capitale du design”. 

La ville est bien desservie avec les autoroutes A47 et A72, mais également deux nationales avec la N88 et la N82. La commune compte également 5 gares, à savoir Saint-Etienne-Châteaucreux, Saint-Etienne-Carnot, Saint-Etienne-Bellevue, Saint-Étienne-Le Clapier et Saint-Etienne-La Terrasse. Bien qu’il y ait l’aéroport de Saint-Etienne-Loire, ce dernier n’offre plus de lignes régulières depuis 2018. 

Concernant les transports en commun, la ville possède trois lignes de tramway et 69 lignes de bus.

Depuis 2020, Gaël Perdriau est le maire de la ville. Il fait partie du parti des Républicains.

Typologie des logements et des habitants: 

La moyenne d’âge de la population est de 38 ans, ce qui témoigne d’une ville relativement jeune. Le revenu médian annuel par ménage est de 22 396 €, soit presque le montant de la moyenne nationale qui se situe à 22 500 €. Le taux de chômage est de 20,4 %. 

La ville totalise 98 394 logements répartis de la manière suivante: 85,2 % de résidences principales, 2,8 % de résidences secondaires, 12 % de logements vacants et 16,8 % de logements sociaux. 41,8 % des habitants sont propriétaires de leur résidence principale et 56,3 % en sont locataires. Cela signifie que la ville est relativement propice à l'investissement locatif. Le type de bien que l’on retrouve le plus est un logement de type trois-pièce et celui que l’on retrouve le moins est un logement de type studio. 

L'analyse

Le prix moyen par mètre carré, pour un appartement, est de 1 232 €. Ce prix évolue entre une fourchette de prix basse estimée à 924 € et une fourchette de prix haute estimée à 1 848 €. Pour une maison, il faudra compter, en moyenne, 1 837 € par mètre carré. Ce prix varie entre 1 378 € et 2 755 €. 

Quartier Centre-Ville: 

Le centre-ville totalise 9 201 habitants, dont la moyenne d’âge est de 31 ans. Cela démontre une population très jeune, avec une forte probabilité que ce soit un quartier très apprécié des étudiants. Le revenu médian annuel par ménage est de 21 852 €, soit près de 700 € de moins que la moyenne nationale qui se situe à 22 500 €. Le taux de chômage est, quant à lui, de 19,5 %. Toutefois, de nombreux habitants se plaignent de l’insécurité du quartier, ne le rendant pas forcément propice à l’investissement locatif. 

Il y a 6 665 logements répartis de la manière suivante: 76,3 % de résidences principales, 4 % de résidences secondaires, 19,7 % de logements vacants et 5,6 % de logements sociaux. 

Le prix moyen par mètre carré, pour un appartement, est de 1 280 €. Ce prix peut varier entre une fourchette de prix basse estimée à 960 € et une fourchette de prix haute estimée à 1 920 €. Pour une maison, il faudra compter, en moyenne, 1 460 € par mètre carré. Ce prix oscille entre 1 099 € et 2 198 €. 

Quartier Terrasse/Bergson/Carnot:

Ce secteur se situe au nord de la ville et totalise 12 769 habitants dont la moyenne d’âge est de 43 ans. Le revenu médian annuel par ménage est de 24 076 €, soit près de 1 500 € de plus que la moyenne nationale. Le taux de chômage est, quant à lui, inférieur à celui du centre-ville avec un taux de 15,8 %. 

Il comptabilise 7 978 logements répartis de la manière suivante: 88,1 % de résidences principales, 2,3 % de résidences secondaires, 9,6 % de logements vacants et 13,9 % de logements sociaux. 52,9 % des habitants sont locataires de leur résidence principale. Cela rend ce quartier propice à l’investissement locatif. 

Le prix moyen par mètre carré, pour un appartement, est de 1 467 €. Ce prix varie entre une fourchette de prix basse estimée à 1 100 € et une fourchette de prix haute estimée à 2 200 €. Pour une maison, il faudra compter 1 794 € par mètre carré. Ce prix oscille entre 1 345 € et 2 691 €. 

Quartier Le Soleil: 

Ce quartier est situé à l’est du centre-ville et totalise 5 223 habitants, dont la moyenne d’âge est de 36 ans. Le revenu médian annuel par ménage est de 18 433 €, soit près de 3 000 € de moins que la moyenne nationale. Cela s’explique notamment par un haut taux de chômage qui est de 26 %. 

Le quartier comptabilise 2 777 logements répartis de la manière suivante: 81 % de résidences principales, 3 % de logements secondaires, 16 % de logements vacants et 26,5 % de logements sociaux. 70,3 % des habitants sont locataires de leur résidence principale ce qui rend ce quartier particulièrement attractif pour l’investissement locatif. 

Le prix moyen par mètre carré, pour un appartement, est de 1 104 €. Ce prix varie entre une fourchette de prix basse estimée à 828 € et une fourchette de prix haute estimée à 1 656 €. Pour une maison, il faudra compter, en moyenne, 1 664 € par mètre carré. Ce prix oscille entre 1 248 € et 2 496 €.

L’analyse Homunity Homunity prend à coeur l’étude de chacune des villes dynamiques en France, et ainsi trouver les quartiers les plus pertinents où investir. Il s’agit à chaque fois de notre analyse, et nous serons ravis d’échanger avec vous si notre point de vue diverge du vôtre.