Placement de trésorerie d’entreprise, quelles sont les solutions ?

Les stratégies de placement d’épargne ne sont pas propres aux particuliers. D’un point de vue institutionnel, les entreprises dégagent chaque année des bénéfices plus ou moins importants dont une partie est souvent destinée à être placée. En effet, elles ont tout intérêt à faire fructifier ces excédents financiers via des solutions rentables mais avec un risque étudié et autant que possible maîtrisable.

Les rapports de comptes d’entreprises publiés montrent que d’une manière générale les sociétés françaises sont riches de trésorerie et que la santé financière moyenne des PME est excellente depuis 2007. Alors que les solutions classiques sont de plus en plus boudées par les sociétés car offrant peu de rentabilité et une forte immobilisation, de nouvelles réponses se développent via par exemple des fonds obligataires et notamment dans l’immobilier.

Quelles sont alors les opportunités intéressantes en matière de placement de trésorerie d’entreprise en 2018 ? Homunity vous donne un petit aperçu des placements possibles pour votre trésorerie d’entreprise.

Les critères à prendre en compte pour envisager votre placement de trésorerie d’entreprise

Avant de songer à placer vos excédents financiers dans une stratégie complémentaire d’épargne rémunérée, vous devez vous poser les bonnes questions et avoir en tête quelques critères afin de prendre les meilleures décisions. En effet, au même titre qu’une réflexion en patrimoine privé, certains paramètres spécifiques entrent en ligne de compte et peuvent orienter les choix des chefs d’entreprise ou directeurs financiers. Les critères les plus significatifs sont les suivants1 :

  • Votre forme juridique : que vous soyez une association loi 1901 ou une Société Anonyme, votre champ d’action ne sera pas le même et les montants minimums d’investissements non plus.

  • Le niveau de risque que vous êtes prêts à prendre, un rendement plus important sera corrélé à un niveau de risque équivalent.

  • La durée du placement : selon si votre besoin est de quelques mois ou si vous souhaitez rémunérer votre épargne sur plusieurs années, vous n’aurez pas accès au même support.

  • Le montant du placement : en fonction des fonds investis les solutions proposées ne seront pas les mêmes. Il et parfois possible d’investir dès 1 000€ alors que certaines solutions sont ouvertes à partir de 100 000€.

  • Les conditions de sortie et les frais associés : certaines solutions appliquent des sanctions pour des retraits anticipés ou encore des frais à l’entrée.

Rappel des solutions de placement de trésorerie dites classiques

Avec la baisse des taux de rendement, les entreprises ont dû envisager le recours à de nouvelles solutions pour augmenter leurs gains. Ils ont également repensé leurs stratégies en termes de durées.

Parmi les placements classiques les plus connus et les plus utilisés, on trouve :

  • Le compte à terme (CAT), parfois désigné dépôt à terme (DAT) : il s’agit d’un placement financier à court ou moyen terme. Largement proposé par les établissements bancaires. Il présente comme avantages un ticket d’entrée faible et une garantie en capital. La durée de placement et le taux d’intérêts pratiqué sont définis à l’avance, ce qui en fait une épargne sûre. En revanche si vous souhaitez débloquer les fonds avant la date d’échéance prévue dans votre contrat, vous serez soumis à des pénalités. En outre la rémunération n’est pas élevée et ne dépasse pas 1% brut.

  • Les contrats de capitalisation en fonds euros : ce sont des contrats d’assurance vie sur lesquels vous pouvez placer votre trésorerie. Ils différent d’un contrat « classique » destiné aux particuliers au regard de la fiscalité appliquée aux plus-values. Lorsque l’allocation des fonds se résigne aux fonds euros, le support est dès lors à capital garantis. Toutefois le ticket d’entrée peut être élevé, un certain nombre de compagnies demandent un placement de 100 000€ au minium. De plus il existe des pénalités de sorties (entre 2 et 4% du montant du rachat) s’il y a un déblocage avant 4 ans.

Ainsi, alors que certains ont connu les placements de trésorerie sur des DAT (dépôts à terme) ou des SICAV offrant des rendements à plus de 6%. Cette époque est dorénavant révolue. Dans un contexte de baisse généralisée des taux il convient de présenter les autres solutions de placements rémunérateurs possibles.

Les nouvelles opportunités de placement pour votre trésorerie d’entreprise

Tout comme les particuliers, les responsables d’entreprises sont de plus en plus à la recherche de solutions plus performantes en matière de rendements prévisionnels annuels pour leurs placements de trésorerie. Il n’en demeure pas moins que le ratio rendement/risque, important pour les particuliers, reste ici aussi un élément primordial dans les processus de décision.

Depuis quelques années, les entreprises se tournent vers des placements dont le sous-jacent est soit obligataire, soit action soit immobilier. Ce dernier peut offrir lui-même différents types de revenus. Parmi toutes ces solutions alternatives, on peut donc citer :

  • Les placements structurés en action : très apprécié de certains particuliers, on retrouve ce type de placement pour les entreprises. Généralement ces fonds permettent d’envisager un rendement prévisionnel compris entre 4 et 8% sur une durée comprise entre 3 et 8 ans. Une protection de capital est possible pour ces fonds structurés mais le rendement ira alors à l’inverse du degré de protection. Cette solution peut être contraignante pour une entreprise qui souhaite placer de gros montants (plus de 100 000€) car elle doit passer par un appel d’offres afin d’obtenir une proposition adaptée.

  • La pierre-papier via les SCPI ou OPCI : ce type de placement est largement apprécié aujourd’hui par les particuliers et représente un marché de plus de 50 milliards d’euros. Les entreprises peuvent également y avoir recours pour placer leur trésorerie. Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) permettent un investissement dans des fonds en immobiliers de bureaux et de commerces, le couple rendement risque robuste séduit de nombreuses entreprises. Mais le ticket d’entrée reste important pour les entreprises (en moyenne 20 000€) et les droits d’entrées élevés peuvent vous faire hésiter. Les placements en Organisme de Placement Collectif en Immobilier (OPCI) ont eux l’avantage d’une liquidité plus importante que les SCPI.

  • Le financement participatif immobilier : depuis sa réglementation en 2014, cette solution alternative de placement dans l’immobilier remporte un franc succès auprès des particuliers. Cet investissement repose sur l’émission obligataire d’acteurs de l’immobilier. Les obligations arrivent à maturité au bout de 12 à 24 mois et offrent un coupon fixe très avantageux compris entre 8 et 10% selon les projets. Des entreprises comme Homunity sont à même de vous accompagner dans votre placement de trésorerie en proposant ce type d’investissements.

 

Les entreprises ont donc à leur portée de nombreuses possibilités pour leur placement de trésorerie et sortent de plus en plus du trio Monétaire – Compte à Terme – Fonds en euros. Le plus important, tout comme dans les stratégies patrimoniales des particuliers, est de toujours diversifier les placements de votre épargne disponible.

 

1 https://www.bienprevoir.fr/actualite-financiere/tresorerie-dentreprise-comment-placer-au-mieux-ses-excedents-financiers-en-2018/