Ile de Nantes

 

Un des projets phares de l’agglomération Nantaise, c’est le réaménagement du quartier de l’île de Nantes.

Un peu d'histoire

Située juste en face du centre-ville historique et séparée par la Loire, ce territoire de 340 hectares est né de la jonction progressive des îles traversées par des bras de Loire grâce à la campagne de construction de digues lancée en 1753 pour unifier l'ensemble.

L’île de Nantes est originellement le quartier ouvrier de la ville. En effet, elle comptait de nombreux industries dont notamment les fameux chantiers Dubigeon qui ont marqué l’histoire de la ville et qui ont fonctionné jusqu’en 1987.

C'est à partir de cette date, suite à la fin des activités industrielles liées à la construction navale, que le projet de l'île de Nantes est lancée. Des architectes-urbanistes mais aussi des comités consultatifs (composés des acteurs institutionnels, des associations et de certains habitants) sont désignés pour imaginer ce projet urbain dont le fleuve est au centre de la stratégie territoriale. Cette volonté de conserver l’identité fluviale, industrielle et maritime du quartier se matérialise au début des années 90 par la réhabilitation de la gare de l’Etat et du bâtiment des Ateliers et Chantiers de Nantes.

 

L'ile de Nantes aujourd'hui

Pour étendre son centre-ville et ainsi répondre aux problématiques de logement, en évitant l'étalement urbain, Nantes agglomération continue son ambitieux projet de réaménagement urbain pour faire de la ville une métropole européenne.

Le retraitement des espaces publics et des paysages forgent la nouvelle identité de l’île. Elle se transforme pour offrir un cadre de vie attractif, avec pour fil directeur la restauration du lien avec le fleuve, clairement exprimée dans le cahier des charges et qui s'illustre par des promenades sur les quais, l'aménagement des voies d'accès au fleuve, etc... mais aussi la mémoire de l'industrie de l'île qui s'intègre dans les nouveaux aménagements. De plus, le lien avec le centre historique est plus facile car aux différentes passerelles et ponts qui ont été créés (la passerelle Schoelcher, le pont Senghor).

D’ici à 2023, ce sont près de 7 500 logements supplémentaires qui seront construits et de nombreux équipements ont déjà vu le jour comme le Palais de Justice ou l’école d’architecture qui illustrent cette volonté de prolongement du centre historique.

Un des chantiers phares de ce grand projet urbain, c’est la rénovation des anciennes halles Alstom qui deviendra le cœur et le moteur de la créativité nantaise. C’est l’architecte Franklin Azzi qui s’est vu confié la tâche de transformer les édifices en point névralgique du quartier de la Création. Le but est de créer un espace d’accueil mixte avec universités, centres de recherche et incubateurs pour entrepreneurs. Un timelapse du chantier est disponible et permet de se faire une idée de l’ampleur des travaux !

Le bilan de la première phase (2003-2012) : 

  • 51 ha d’espaces publics créés ou retraités
  • 4 400 nouveaux logements construits (265 000 m2), dont 23 % sont des logements sociaux
  • 235 000 m2 d’activité et bureaux
  • 104 300 m2 d’équipements

 

Si vous souhaitez investir, Homunity vous propose des nombreux lieux en France dont Nantes. rendez-vous ici pour en savoir plus.