Zoom sur le crowdfunding immobilier avec Homunity sur BFM Business

Lundi 14 mai 2018, Quentin Romet, président d’Homunity, était l’invité de la chronique « Intégrale Placements » sur BFM Business, présentée par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur.

Dans une logique de placement, le particulier va généralement chercher à trouver le meilleur rendement possible et si possible le moins risqué. L’immobilier est un secteur qui attire beaucoup car il a l’avantage d’offrir différentes solutions selon sa stratégie. Cependant, l’investissement locatif n’est plus aussi intéressant qu’il y a dix ans, surtout dans les grandes agglomérations. De même pour le rendement net des SCPI dont la fiscalité depuis 2018 n’est plus aussi avantageuse. Ainsi, c’est le crowdfunding qui semble tirer son épingle dans le jeu des investissements rentables de 2018.

Avec un ticket d’entrée relativement faible, généralement à partir de 1 000€, une durée d’investissement courte (12 à 24 mois) et des rendements prévisionnels compris entre 8 et 10%, on comprend aisément l’intérêt financier que représente un tel placement pour les particuliers. Le petit plus étant qu’ils participent concrètement au développement de promoteurs (TPE ou PME) et au dynamisme du secteur en finançant, en complément des établissements bancaires, des projets de promotion immobilière de tous types : rénovation ou construction, résidentiel ou tertiaire…

Comment fonctionne le financement participatif immobilier ? Quels sont les risques associés ? Quels sont les points de transparence sur lesquels les plateformes insistent ? Dans un contexte de nouvelle fiscalité (PFU, IFI), quel est l’avantage d’un placement obligataire dans l’immobilier ?

Les réponses sont dans l’interview de Quentin Romet !