Lorsque l’on parle de placements financiers la plupart des personnes pensent généralement aux livrets d’épargne traditionnels ou bien aux investissements en bourse. Le premier a un rendement particulièrement bas (encore plus en période d’inflation) et le second souffre d’une volatilité croissante. Une troisième voie, mois connue du grand publique, existe pourtant. Son nom est le suivant : le Private Equity ou Capital Investissement en français. Il s’agit de rentrer au capital d’une société non cotée et ainsi acquérir des titres de cette entreprise qui n’a pas été introduite en bourse au préalable. Différentes formes de Private Equity existent aujourd’hui : le capital-risque, le capital-développement, le capital-transmission et le capital-retournement.

Ce secteur représente plus de 4 500 milliards de dollars et pourrait doubler sa taille d’ici 2025. Cet environnement d’investissement présente sur le long terme un potentiel de performance supérieur à celui des investissements du CAC 40 ou d’autres places financières.

L’investissement consiste généralement à passer par des fonds, idéal pour lisser son risque sur plusieurs entreprises différentes sélectionnées par le gérant du fonds. Les parts acquises sont généralement conservées par l’investisseur sur une période allant de 7 à 10 ans.

Ce secteur d’investissement attractif présente néanmoins certains risques qu’il faut prendre en compte. Le premier est la perte totale ou partielle du capital investi. En effet, en investissant dans le monde du Private Equity, le risque de perte partielle ou total du montant investi existe bien.

Le deuxième inconvénient est celui de la liquidité. Contrairement aux actions cotées que l’on peut vendre à tout moment, ici l’investisseur est bloqué pendant toute la durée de l’investissement.

Les opportunités d’investissement en Private Equity sont nombreuses, il est impératif de se renseigner avant d’y investir. Plus de contenu est disponible sur la plateforme Opale Capital afin d’avoir des renseignements sur les différentes opportunités d’investissement liées à ce secteur.